TR 5: La première TR à 6 cylindres

Triumph TR5Après plus de 152'000 voitures avec le robuste moteur à 4 cylindres dont les origines remontent aux Standard Vanguard de 1945-46, pour vendre ses voitures, Triumph doit offrir plus de puissance. Les TR sont dorénavant propulsées par un 6 cylindres en ligne tout à fait différent. 74,7 mm d'alésage et 95 mm de course, soit 2498 cm3, et avec l'injection d'essence indirecte Lucas, la puissance est maintenant de pas moins de 150 ch.Triumph TR5 La carrosserie reste la même que celles des TR 4 et TR 4 A, ainsi il n'y a pas de changements pour presser les tôles. Le châssis est identique à celui des TR 4 A avec une petite modification pour recevoir le moteur plus long. Le pont arrière est renforcé pour accepter la plus grande puissance. La vitesse maximum est maintenant de 190 km/h et les accélérations sont très améliorées, même si c'est au détriment de la consommation d'essence. Les roues à rayons sont toujours en option, comme l'overdrive et le "Surrey top". Produite durant 15 mois seulement, donc modèle rare, la TR 5 est la TR la plus recherchée des collectionneurs.

D'octobre 1967 à novembre 1968 : 2'947 voitures produites.

 

 

TR 250: Une TR 5 moins polluante

Triumph TR250Le marché nord-américain est essentiel à la bonne marche des affaires de Triumph. Malheureusement la TR 5 avec son moteur 6 cylindres à injection Lucas n'est pas conforme à la réglementation anti-pollution locale, surtout pas en Californie où les contraintes sont les plus élevées. On doit se résoudre à alimenter le même moteur de 2498 cm3 par 2 carburateurs Stromberg. La solution est bon marché, moins polluante mais cela se passe au détriment des performances. Le 6 cylindres ne donne plus que 104 ch, la même puissance que le bon vieux 4 cylindres mis au rancard. Le châssis et les suspensions sont les mêmes que sur les TR 4 A et TR 5, avec les roues arrières indépendantes. La carrosserie est également la même que pour ces 2 modèles, à part quelques badges spécifiques et des bandes de couleur appliquées transversalement sur le capot et les ailes avants. La grille est la même que pour la TR 5, ainsi que les enjoliveurs de roues façon "Rostyle".

De août 1967 à décembre 1968 : 8'484 voitures produites toutes pour le marché nord-américain.