TR 2: Le style "Belgrove"

Triumph TR2Triumph TR2 cockpitLe châssis du prototype est redessiné après que Ken Richardson (ex. B.R.M.) ai été engagé comme ingénieur de développement et ai qualifié l'ancien d'engin de mort ("death-trap"). Durant l'hiver 1952-53, du travail est effectué sur le moteur qui maintenant développe 90 ch à 4800 t/min. La vitesse maximum passe ainsi de 90 à 105 mph, soit de 145 à 170 km/h. La première apparition en public a lieu au Salon de l'automobile de Genève en mars 1953. L'arrière a été redessiné et rallongé, incorporant un coffre avec couvercle.

Ainsi la première TR 2 de production sort de l'usine de Canley en août 1953. Le moteur a les mêmes cotes que sur la 20 TS mais la boîte à vitesses offre un overdrive en option. Les freins avants et arrières sont à tambours. Le prix de la voiture passe à £ 595 dès janvier 1954, puis à £ 625 dès octobre 1954, plus les taxes. En fait le roadster est en grande demande car son prix et son coût d'utilisation sont bas, ses performances élevées et sa disponibilité immédiate.

De juillet 1953 à octobre 1955 : 8628 voitures produites.